Internet se professionnalise mais le client sait-il ce que cela implique ?

Depuis maintenant plus de 10 ans Internet change notre façon d’appréhender de nombreuses choses (le commerce, nos relations sociales etc…).

Pour réaliser des sites Internet le premier réflexe a été, pour de nombreuses sociétés et commerçants, de se tourner vers une personne de son entourage qui parle le rude langage informatique. Ainsi la toile a vu fleurir de nombreux sites dont l’objectif unique était d’exister et d’assoir ainsi la présence d’une société sur le Net. Il n’est pas rare de croiser la route d’un de ces sites (on frôle alors la crise cardiaque ou la crise de fou-rire, des exemples ? : une « agence de web design » sur le pire du Net.

Cette époque est révolue et les sites Internet font l’objet de toutes les attentions et le client demande maintenant aux professionnels du web (les acteurs qui vivent de la conception et réalisation de sites Internet) de réaliser pour lui le site Internet qui lui permettra d’accomplir ses objectifs.

Cependant il semble au vu de la lecture de plusieurs billets parus sur les blogs d’agences ou d’expert (cf. les liens en bas de l’article) que le client n’a pas pris la mesure du coût qu’une telle professionnalisation entraîne. Il semble être resté sur le budget qu’il a dépensé pour qu’une personne bricole quelques pages web.

Malheureusement cette idée est renforcée par certains sites de mise en relation entre client et prestataires qui à aucun moment ne prévient que le budget demandé n’est pas proportionnel au cahier des charges remis (lire le billet suivant sur Axenet : Combien coûte une boutique en ligne).

Ainsi des demandes pour des boutiques en ligne pleinement fonctionnelle pour 2 000€ me sont transférer régulièrement. Comment faire rentrer une telle demande dans un budget aussi juste ? Même en faisant réaliser le développement en off-shore j’ai du mal à saisir. Ou alors on ne peut exiger un traitement professionnel avec ce que cela implique : compréhension du besoin du client, conception du site (combien de sites sont réalisés sans conception ? trop à mon sens), réalisation de tests, analyse des logs du site, SEO et SEM, rédaction des contenus, optimisation du tunnel de conversion, mise en place de landing pages etc…

Il est alors vrai que la réalisation d’un site Internet peut représenter un sacré budget. Cependant il faut savoir relativiser et comprendre quel est l’enjeu véritablement lors de la conception du site d’une entreprise (acquérir de nouveaux clients, conforter l’image de la société, vendre des produits ou services etc…).
Ainsi il m’est arrivé de mettre en place pour des clients des campagnes de bannières (dont le coût avoisine les milliers d’€ pour une exposition de quelques jours) renvoyant vers des sites qui ne rempliront pas leur objectif : convertir. Quel intérêt de dépenser plusieurs milliers d’€ pour voir des bannières tourner si derrière le site Internet ne peut convertir le visiteur ?

Quand je parle d’implications je ne restreins pas cela au seul budget. En effet il convient de ne pas oublier le travail important à fournir sur la conception de l’arborescence, les choix techniques ou graphiques, la création des contenus, la promotion du site ou encore d’envisager les bouleversements que cela peut avoir sur le fonctionnement structurelle de la société (réorganisation interne pour répondre par exemple aux nouvelles données induites par la logistique).

Heureusement certains clients (et pas forcément les plus gros acteurs) prennent conscience du potentiel d’Internet et du réel gain pour leur activité. La difficulté reposant alors sur trouver le bon prestataire comme en témoigne la déclaration des équipes du site Internet du Vieux Campeur mais ceci est une autre histoire.

Vos réactions, retours d’expérience sont les bienvenus.

Liens autour de cet article :

Combien coûte un site Internet ? :

nec suscipit sem, ultricies tempus risus justo