Le Li-Fi, une idée lumineuse

Tout le monde connaît le Wi-Fi, occupant 71% des foyers français* ; mais connaissez-vous le Li-Fi?

Cette nouvelle technologie « verte » pourrait bien concurrencer le Wi-Fi dans les années à venir.

* Source : Article ZDNet, « Wifi, un foyer de la planète sur quatre est connecté », Vincent Pierrot, 05.04.2012

Comment cela fonctionne-t-il ?

À l’origine une idée folle : transformer l’éclairage LED en réseau de communication. Au contraire du Wi-Fi, « Wireless Fidelity » passant par les ondes radio du spectre électromagnétique, le Li-Fi utilise le spectre optique afin de transmettre des informations à une vitesse prodigieuse. On parle actuellement d’une vitesse théorique 104 supérieur aux ondes radio (Source : Tactics.fr, « LIFI –LiFire ou VLC internet par lampe LED- horizon cible 2018 », 25.11.2013). Pour faire simple, au lieu d’utiliser des micro-ondes pour transmettre des données, c’est par la lumière et l’électricité que le Li-Fi circule.

C’est en 2005 au Japon que les premiers essais furent menés afin de développer le réseau Li-Fi, une paternité coulant de source dans le pays inventeur de la technologie LED.

Son fonctionnement est assez simple : en s’allumant et en s’éteignant plusieurs millions de fois par seconde, les ampoules à LED – les seules à posséder une telle vitesse de commutation avec les lasers – transmettent des informations reçues via le réseau électrique.

Lifi schema

Avec cette méthode d’encodage il serait possible d’atteindre les 150mb/secondes. Imaginez : un film HD téléchargé moins d’un minute, tous les appareils connectés au même moment sans perte de vitesse. Mais cela va encore plus loin : en utilisant la technologie LED pour les éclairages publics et les moyens de transports, il sera possible de se connecter partout et n’importe quand. Fini les problèmes de réseaux H+, 3G ou 4G restreints par opérateur, avec un Smartphone compatible Li-Fi, internet reste à portée et ce en permanence.

Mais le Li-Fi ne s’arrête pas aux ordinateurs et Smartphones, tous les appareils connectés et capables de décoder des signaux Li-Fi fonctionneront : imprimante, réfrigérateur ou même fourchette connectée, tout ce qui est éclairé est relié à internet. Dès 2014, Thomson Lighting prévoit de commercialiser les premiers produits compatibles Li-FI. Encore plus fort : l’Office des postes et télécommunications de Polynésie prévoit un déploiement Li-Fi globale.

Qu’en est-il de la sécurité ?

Peu d’informations circulent encore à ce sujet, toutefois le principe même du Li-Fi lui offre une relative protection : là où les micro-ondes traversent les murs, la lumière reste confinée dans les pièces, ainsi, seul un appareil éclairé peut accéder aux données relayées par les LED. Si cette solution est opérationnelle dans les habitations, qu’en sera-t-il dans les lieux publics ?

De nombreuses questions demeurent en suspens mais une chose reste certaine : le futur semble à notre porte.

Et si je vous disais que le Li-Fi est bien plus ancien ? Impossible ?

Et bien non.

En 1880 Graham Bell, inventeur du téléphone, fit une démonstration d’une communication sans fil bien avant l’apparition de la radio : le photophone. Un message fut ainsi transmis sur une distance de 200 mètres en utilisant un micro et deux miroirs.

Le message vocal, amplifié par le microphone faisait vibrer le premier miroir, captant la lumière du soleil et orienté en direction de l’autre « récepteur ». Ces signaux lumineux étaient alors réfléchis vers un second miroir relié à un cristal de sélénium pour reproduire le son original.

Si le Photophone a bien vite été oublié en raison des multiples obstacles empêchant son fonctionnement (pluie, neige, obligation de l’utiliser en extérieur, etc), il semblerait que sa descendance soit assurée.

Mais alors Wi-Fi ou Li-fi ?

logo_wifi

  • le spectre radio reste limité
  • le coût d’installation de nouveaux réseaux reste important
  • en traversant les murs, les micro-ondes ouvrent la porte au piratage
  • tous les appareils sont connectés au réseau Wi-Fi peut importe leur localisation dans le foyer
  • bi-directionnel : recevoir et envoyer des informations
logo_lifi

  • le Li-Fi offre 10 000 fois plus de bande passante
  • l’éclairage privé et public est déjà en place
  • la lumière reste confiné dans les pièces offrant plus de sécurité
  • seuls les appareils éclairés sont connectés à internet : on imagine mal regarder un film en VOD en pleine lumière pour ne pas couper le stream
  • Mono-directionnel : ne permet que de recevoir des informations pour l’instant

 

luctus vulputate, risus felis nec Aliquam ut Curabitur Praesent